LE MUSEE AMAZIGHE

Ce musée, ouvert en 2000, présente des objets et des collections du patrimoine marocain. Tout d’abord, une série de photos de Saïd Aoubraim, originaire et professeur à Agadir, sur les greniers collectifs. Puis, dans une autre salle, nous apercevons une présentation des ustensiles utilisés pour extraire l’huile d’argan et des objets en terre cuite servant à la conservation des aliments. Une grande exposition est également consacrée à l’architecture des oasis de Salima Naji. Enfin, le musée regroupe une formidable collection de bijoux berbères. De plus, le musée est agencé avec goût, mis en scène par Philippe Délis, célèbre architecte scénographe qui a su jouer avec les espaces et les couleurs pour faire de ce lieu un espace moderne présentant des objets anciens.
visite agadir : musée amazigh a agadir

Ce musée, ouvert en 2000, présente des objets et des collections du patrimoine marocain. Plusieurs salles sont consacrées à des thèmes variés. Tout d’abord, une série de photos de Saïd Aoubraim, originaire et professeur à Agadir, sur les greniers collectifs. Ses différentes visions du sud marocain (arganiers, dunes de sables, paysages, constructions en pierres et en pisé)nous font découvrir les richesses des régions à travers leur diversité. Une maquette d’un grenier collectif du haut-atlas (murs en terre et pierres, poutres en peupliers et plafond en roseau) nous permet encore mieux de comprendre les techniques du passé. Dans une autre salle, À nous de sauvegarder ce patrimoine rural en danger afin que ne meurt jamais la mémoire des hommes qui lui ont donné naissance.

visite agadir : musée amazigh a agadir

Enfin, le musée regroupe une formidable collection de bijoux berbères (réunis principalement par Saïd Zitoun, un collectionneur privé) : parures de femmes, frontaux, bagues, fibules, ceintures, chevillettes, boucles d’oreilles. Les ornements sont présentés avec toutes les techniques de façonnage, d’émaillage et les outils qui s’y rattachent. Plusieurs talismans qui protègent du mauvais oil, ainsi que Nous apercevons une présentation des ustensiles utilisés pour extraire l’huile d’argan et des objets en terre cuite servant à la conservation des aliments. La technique de la construction des murs en pisé est remarquablement mise en scène.Une grande exposition est également consacrée à l’architecture des oasis de Salima Naji avec le soutien de la BMCI, de la villa des arts (voir visite Casablanca) et du musée de la fondation ONA.

visite agadir : musée amazigh a agadir

On y découvre, outre la reconstitution d’un mur en pisé à l’entrée du musée, un art de bâtir et un art de vivre. C’est un cheminement dans la mémoire collective des artisans, un hommage à leur travail et à leurs techniques d’une période passée mais glorieuse. De plus, le musée est agencé avec goût, mis en scène par Philippe Délis, célèbre architecte scénographe qui a su jouer avec les espaces et les couleurs pour faire de ce lieu un espace moderne présentant des objets anciens. On s’y sent bien, on y évolue en toute liberté et chaque thème est mis en valeur pour nous donner l’envie de connaissance, de voyager au-delà des ouvres proposées.

Le musée Amazighe : Avenue Hassan II – passage Aït Souss. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h (fermé les jours fériés). Visite avec guide gratuit. Entrée 10 dirhams.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :